La conservation des légumes sans plastique

20190604_143352

Un article de Brigitte Watson,

une fidèle cliente qui nous a découvert au marché et qui est abonnée aux paniers depuis 2012

Traduction française, par Frédéric Thériault.

___

Bonjour à tous,

Nos merveilleux agriculteurs de Tourne-Sol ont pris des mesures pour réduire notre pollution par le plastique en éliminant les sacs de plastique de nos paniers. Certains d’entre vous se demandent peut-être ce que vous ferez pour que vos légumes restent frais et délicieux.

Consultez cette formidable feuille de référence créée par The Ecology Center de Berkeley, Californie,

Et voici certains des trucs que j’ai appris sur la conservation de légumes sans plastique:

J’ai découvert que pour conserver les légumes, les linges à vaisselle fonctionnent très bien.

J’aime garder mes verdures fraîches en les « mettant au lit ». C’est comme ça que j’appelle ça, il s’agit de les mettre dans le tiroir à légumes ou dans un grand bol en les recouvrant d’un linge à vaisselle humide (pas mouillé!). Si je les mets dans un bol, je recouvre le tout avec une assiette. L’important est de bien les ranger, sans air. Les verdurettes resteront fraîches jusqu’à cinq jours.

Pour les légumes racines (carottes, betteraves, rutabaga, les mets ensemble (pour ne pas les mélanger avec les verdurettes) dans un tiroir à légumes et les recouvre d’un linge à vaisselle. Ceux-ci vont résister à une légère exposition à l’air.

Pour les légumes comme les haricots verts et les pois, je les range dans un sac en tissu réutilisable dans le bac à légumes.

Pour les fines herbes et les asperges, je les mets dans un verre avec de l’eau, comme un bouquet de fleurs. S’il fait frais dans la maison, je peux les laisser sur le comptoir pendant un jour ou deux.

Je ne mets jamais de pommes de terre, d’ail, d’oignons, de tomates, d’avocats ou de courges au réfrigérateur.

J’espère que cela ne semble pas trop compliqué! Il faut un certain temps pour changer nos habitudes, alors donnez-vous suffisamment de temps pour vous adapter.

S’il vous plaît rappelez-vous:
– Commencez avec une chose à la fois.
– Gardez-ça simple en planifiant à l’avance.
– Au fil du temps, vous développerez une routine qui deviendra une seconde nature.

L’important c’est le progrès, pas la perfection!

Je suis heureuse de répondre à vos questions, alors écrivez-moi par courriel: sarati@videotron.ca

En vous souhaitant de beaux légumes sans plastique!

Brigitte